Formation et insertion professionnelle : Le dispositif d’accompagnement des jeunes va s’accélérer en 2023

212

La question des jeunes reste une constante majeure dans la politique du Président Alassane Ouattara. Si cette question figurait déjà parmi les priorités annoncées dans le message à la nation du 31 décembre 2021, elle a été érigée en priorité principale. En effet, l’année 2023 a été décrétée année de la jeunesse.

L'année 2023, sera l’année de la jeunesse. Le Président de la République Alassane Ouattara l’a annoncé dans son message à la nation du 31 décembre 2022.

« Je suis convaincu que votre talent et votre énergie sont une chance pour notre pays. Je crois fermement en votre capaciteì aÌ contribuer au développement de la Côte d’Ivoire. C'est pourquoi, j'ai décidéì de faire de 2023, l'année de la jeunesse », a affirmé le Président Alassane Ouattara.

Durant les douze prochains mois, le gouvernement va renforcer et accélérer le dispositif d'accompagnement des jeunes aÌ travers de nombreuses actions. Elles tourneront autour du renforcement et de l'expansion des écoles de la seconde chance pour ceux qui sont sortis trop tôt du système éducatif ou qui souhaitent se réorienter ; de l'amélioration de l'employabilité du système de formation professionnelle et universitaire ; de l’accélération de la construction d’infrastructures sportives et récréatives ; du renforcement de l’encadrement et du financement direct des projets jeunes ; d’une participation plus accrue des jeunes aux marchés publics de l’Etat ; et la mise en place d'un incubateur pour l’innovation et l’entrepreneuriat pour catalyser le génie créateur des jeunes, et accélérer le développement des startups.

Cette annonce vient confirmer l’importance que le gouvernement a toujours accordée à la question des jeunes qui représentent la frange la plus importante de la population. Des programmes, projets et nombreuses initiatives ont été développés pour relever les défis auxquels la jeunesse est confrontée.

« L’école de la deuxième chance » fait partie des réponses que le gouvernement apporte à la problématique de l’emploi des jeunes. Elle permet à des jeunes motivés, sans diplôme ni qualification professionnelle, d’acquérir des aptitudes et compétences pour construire leur projet d’insertion sociale et professionnelle.

L’École de la deuxième chance figure au nombre des grands chantiers du Programme Social du Gouvernement (PSGouv). Ce programme vise à l’horizon 2030 à traiter un stock d’un million de personnes sans emploi ou mal insérées, avec un objectif intermédiaire de quatre cent mille (400 000) dans le cadre de la mise en œuvre du PSGouv 2 sur la période 2021-2024.

Concernant l'amélioration de l'employabilité du système de formation professionnelle et universitaire, tout est mis en œuvre pour améliorer les performances à travers des réformes structurelles, la réhabilitation et la construction d’infrastructures.

Rappelons que le gouvernement a entamé depuis le lundi 24 janvier 2022, les travaux de construction de sept établissements de formation professionnelle, répartis sur l’ensemble du territoire national. Ces établissements dont la construction se fera en parfaite cohérence avec le secteur privé, permettront de former les techniciens et les ingénieurs dont le pays a besoin pour accélérer la marche de son industrie, de ses entreprises et celle de son marché de l’emploi. L’enseignement technique et de la formation professionnelle sont appelés à devenir une voie d’avenir pour une insertion professionnelle réussie et durable.

Entre autres initiatives pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes, le Premier Ministre, Patrick Achi, a lancé, le lundi 28 novembre 2022, la phase 3 du Projet emploi jeunes et Développement des compétences (PEJEDEC III) en faveur de plus de 100 000 jeunes.

Patrick Achi, avait affirmé que le gouvernement consacrera en 2023, un budget de 1 500 milliards FCFA pour l’éducation nationale. L'État a-t-il souligné a renforcé les mesures fiscales pour l’insertion des jeunes. Un programme national de stage a été mis en place qui proposera plus de 30 000 opportunités de stage aux jeunes.

Dans le même temps, l’offre d’enseignement supérieur continuera de s’étoffer avec des pôles universitaires thématiques proposant des formations innovantes adaptées au temps et aux besoins socio-économiques des Ivoiriens pour le rayonnement économique du pays.

Ces actions se rejoindront pour développer le capital humain et faire des jeunes les acteurs essentiels du développement du pays.

Partager avec des amis

Soyez le premier à ajouter un commentaire
  • 353
INFO
Deuil : Décès de Mariam Dicoh, la première femme chimiste de C...
  • 174
ÉCONOMIE
La Côte d’Ivoire obtient un financement de 1 milliard de dolla...
  • 54
ÉDUCATION
CONCOURS CAFOP IA 2024 : VOICI COMMENT CONSULTER LES RÉSULTATS...
  • 323
SPORT
Un légende français lâche une bombe sur Mbappé : “Il pourrait ...
  • 652
INFO
urgent-lartiste-comedienne-ange-keffa-est-decede
  • 35
INFO
Céline Dion vend sa villa à 38,5 millions de dollars : les pho...
  • 256
INFO
Bobi : le plus vieux chien au monde vient de mourir à l’âge de …

Ajoutez une offre

Titre de l'offre*
Lieu*
Date limite*
Niveau(x) d'étude*
Secteur d'activité*
Type d'offre*
Description du poste*
Profil du poste*
Dossiers de candidature*
Adreese d'expédition*
Nous ecrire pas whatsapp

Bonjour