En Tunisie, les migrants subsahariens ciblés par des arrestations et des agressions

219

La plupart des 21 000 Africains présents dans le pays sont en situation irrégulière. Jusqu’aux propos du président Kaïs Saïed, leur présence était tolérée. Des migrants d’Afrique subsaharienne se rassemblent devant les bureaux du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à Tunis, le 27 février 2023, pour demander une résolution de leur situation. FETHI BELAID / AFP

Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci.
La reproduction totale ou partielle d’un article, sans l’autorisation écrite et préalable du Monde, est strictement interdite.
Pour plus d’informations, consultez nos conditions générales de vente.
Pour toute demande d’autorisation, contactez syndication@lemonde.fr.
En tant qu’abonné, vous pouvez offrir jusqu’à cinq articles par mois à l’un de vos proches grâce à la fonctionnalité « Offrir un article ».

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2023/02/27/en-tunisie-les-migrants-subsahariens-cibles-par-des-arrestations-et-des-agressions_6163536_3212.html

Devant l’ambassade de la Côte d’Ivoire à Tunis, Dorothée, 27 ans, patiente avec sa fille de 2 ans et demi sur le dos. Comme plus d’une centaine d’Ivoiriens, elle est venue s’enregistrer pour un rapatriement volontaire. « Ma bailleuse m’a donné une semaine pour quitter la maison. Des amies à moi ont dû partir encore plus précipitamment. Je ne sais pas où aller, ça me rend malade ce qu’il se passe », confie la jeune mère en situation illégale, poussée au départ.

Jeudi 23 février, deux jours après le discours du président Kaïs Saïed sur les « hordes de migrants clandestins », source, selon lui, « de violences, de crimes et d’actes inacceptables » et destinés à changer la composition démographique de la Tunisie afin d’estomper son caractère « arabo-musulman », Dorothée a été licenciée de son travail de femme de ménage.
Le lendemain, la mission diplomatique ivoirienne a lancé une vaste opération de recensement de ses ressortissants « désireux de quitter la Tunisie définitivement ». Une démarche d’autant plus urgente que les autorités tunisiennes ont accentué la pression sur les Subsahariens, malgré la manifestation contre le racisme qui a rassemblé un millier de personnes à Tunis, samedi, et les protestations venues de l’étranger.

Partager avec des amis

IMG_20230113_165835-1
Kouame
Kokore Philippe Romuald
Vous même vous savez qu'il ne sont pas bon mais vous partez là-bas seulement 😤😤😤😤
Screenshot_20240516-215835
Abraham Sémaha
Ouloté
yako eeeh
  • 351
INFO
Deuil : Décès de Mariam Dicoh, la première femme chimiste de C...
  • 172
ÉCONOMIE
La Côte d’Ivoire obtient un financement de 1 milliard de dolla...
  • 52
ÉDUCATION
CONCOURS CAFOP IA 2024 : VOICI COMMENT CONSULTER LES RÉSULTATS...
  • 320
SPORT
Un légende français lâche une bombe sur Mbappé : “Il pourrait ...
  • 650
INFO
urgent-lartiste-comedienne-ange-keffa-est-decede
  • 33
INFO
Céline Dion vend sa villa à 38,5 millions de dollars : les pho...
  • 256
INFO
Bobi : le plus vieux chien au monde vient de mourir à l’âge de …

Ajoutez une offre

Titre de l'offre*
Lieu*
Date limite*
Niveau(x) d'étude*
Secteur d'activité*
Type d'offre*
Description du poste*
Profil du poste*
Dossiers de candidature*
Adreese d'expédition*
Nous ecrire pas whatsapp

Bonjour