Côte d’Ivoire/ Suite à la suppression du « Tronc commun », le ministre Adama Diawara annonce de nouvelles dispositions.

Adama Diawara, qui s'exprimait à l'occasion de l'ouverture de l'édition 2023 des Journées de l'orientation du Bachelier (JOB) a indiqué que cette décision a été prise afin de réduire le nombre d'échec trop souvent élevé lors du concours devant sanctionner l'année préparatoire.

Selon les nouvelles dispositions, pour être orienté dans une des facultés des sciences de la santé, le bachelier doit avoir obtenu au Baccalauréat, les notes minimums de 12/20 en Mathématiques, en Physique-Chimie et en Sciences de la vie et de la terre (SVT). Les bacheliers seront orientés par ordre de mérite en tenant compte de la capacité d’accueil de chaque faculté.

Les facultés concernées sont celles de médecine, d’odontostomatologie et de pharmacie de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB) de Cocody, et la faculté de médecine de l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké.

Concernant les capacités d’accueil et conditions d’accès, l’UFHB dispose de 200 places en Pharmacie en Licence 1 (L1), réparties entre 160 nouveaux bacheliers parmi les plus méritants ayant demandé la filière, dont 10% au maximum de non nationaux, et les 40 meilleurs du Tronc commun 2023 ayant obtenu le BAC 2022, et ayant échoué au concours de l’Ecole Préparatoire aux Sciences de la Santé (EPSS).

En Médecine, il y a 300 places disponibles en L1 réparties entre 240 nouveaux bacheliers parmi les plus méritants ayant demandé la filière, dont 10% au maximum de non nationaux, et les 60 meilleurs du Tronc commun 2023 ayant obtenu le BAC 2022 et ayant échoué au concours EPSS.

En Odontostomatologie, il y a 50 places disponibles en L1 réparties entre 40 nouveaux bacheliers parmi les plus méritants ayant demandé la filière, dont 10% au maximum de non nationaux, et les 10 meilleurs du Tronc commun 2023 ayant obtenu le BAC 2022 et ayant échoué au concours EPSS.

A l’UAO de Bouaké, en médecine, il y a 250 places disponibles en L1 réparties entre 200 nouveaux bacheliers parmi les plus méritants ayant demandé la filière, dont 10% au maximum de non nationaux, et les 50 meilleurs du Tronc commun 2023 ayant obtenu le BAC 2022 et ayant échoué au concours EPSS.

 

Cette décision a été prise dans le but de réduire le nombre d’échecs souvent élevé lors du concours sanctionnant l’année préparatoire. Dorénavant, plus de 600 étudiants seront admis dès la première année en médecine, pharmacie et odontostomatologie. « L’objectif est d’aider les étudiants à s’orienter de manière adéquate afin de réaliser leur projet d’études en harmonie avec leurs aspirations professionnelles », a souligné Adama Diawara.

Partager avec des amis

Ri-ap-abb
Chris
Abibe Guea
on va voir ce que cava donner
  • 353
INFO
Deuil : Décès de Mariam Dicoh, la première femme chimiste de C...
  • 174
ÉCONOMIE
La Côte d’Ivoire obtient un financement de 1 milliard de dolla...
  • 54
ÉDUCATION
CONCOURS CAFOP IA 2024 : VOICI COMMENT CONSULTER LES RÉSULTATS...
  • 323
SPORT
Un légende français lâche une bombe sur Mbappé : “Il pourrait ...
  • 652
INFO
urgent-lartiste-comedienne-ange-keffa-est-decede
  • 35
INFO
Céline Dion vend sa villa à 38,5 millions de dollars : les pho...
  • 256
INFO
Bobi : le plus vieux chien au monde vient de mourir à l’âge de …

Ajoutez une offre

Titre de l'offre*
Lieu*
Date limite*
Niveau(x) d'étude*
Secteur d'activité*
Type d'offre*
Description du poste*
Profil du poste*
Dossiers de candidature*
Adreese d'expédition*
Nous ecrire pas whatsapp

Bonjour